Menu
Les Prix HiP Les Prix HiP
                        PRIX HiP         PARTENAIRES         
         PRESSE         CONTACT         QUI SOMMES-NOUS         NEWSLETTER

Les 3 finalistes des Prix HiP 2019 • catégorie "Livre de l'année"




Les 3 finalistes des Prix HiP 2019 • catégorie "Livre de l'année"
Réuni le 10 octobre dernier, le jury des Prix HiP 2019 a retenu trois ouvrages finalistes dans la catégorie Livre de l'année. Le nom du lauréat sera dévoilé le jeudi 7 novembre 2019 à 14h au Salon de la Photo, lors de la remise des prix dans la Salle des Grandes Rencontres.

Les trois ouvrages finalistes :
Datazone, de Philippe Chancel (éditions Photosynthèses)
Noces ou les confins sauvages, de Hélène David (sun/sun éditions)
Les métamorphoses de l’argentique, de Denis Brihat (le bec en l’air)

INVITATION Cliquez ici pour obtenir votre invitation offerte à la remise des prix au Salon de la Photo (7 au 11 novembre 2019)


Les 3 finalistes des Prix HiP 2019 • catégorie "Livre de l'année"

Datazone • Philippe Chancel

Datazone est le nom qui désigne un espace imaginé, ponctué de villes immenses ou de déserts, reliés les uns aux autres par la promesse d’un destin compromis. Cette galaxie terrestre est la nôtre. C’est là que Philippe Chancel se rend, reporter sans journal, informant son imaginaire, recueillant des vues vertigineuses du futur. Durant quinze ans, il a exploré des sites sensibles pour ausculter le monde et observer les symptômes les plus alarmants de son déclin. De la Chine aux États-Unis, en passant par l’Afrique et l’Europe, il dénonce des réalités souvent contradictoires de notre époque – cynisme des pouvoirs, saccages écologiques, fléaux naturels, spectacularisation du capitalisme, contrôle des individus, aveuglement religieux et ethnique, conflit de territoires. Faire œuvre de telle manière ne correspond à aucun genre identifié dans les pratiques photographiques. Philippe Chancel nous offre ainsi une exploration sans précédent et une critique constructive du monde dans lequel nous vivons. Cet ouvrage a accompagné l’exposition présentée aux 50e Rencontres d’Arles, à l’église des Frères-Prêcheurs du 1er juillet au 25 août, dont Michel Poivert était le commissaire.
Photosynthèses • 26 x 32 cm • 424 pages • 59 €
www.editionsphotosyntheses.fr

Les 3 finalistes des Prix HiP 2019 • catégorie "Livre de l'année"

Noces ou les confins sauvages • Hélène David

Noces ou les confins sauvages est un récit contemporain aux frontières du réel et du merveilleux. Au fil des pages, Hélène David propose une traversée du littoral méditerranéen comme un prolongement de l’intime et du familier, mais aussi un lieu de surgissement possible pour le fantastique et les mythologies. Noces invite le lecteur à une exploration du littoral des calanques, perçu comme espace de dialogue entre la mer, les bêtes et les hommes. C’est l’histoire d’un devenir commun, enchanté et vulnérable, aux portes de Marseille.
sun/sun éditions • 15x22,5 cm • 160 pages • 50 €
www.sunsun.fr

Les 3 finalistes des Prix HiP 2019 • catégorie "Livre de l'année"

Les métamorphoses de l’argentique • Denis Brihat

Denis Brihat, photographe installé en Provence et internationalement célébré, a consacré une oeuvre immense à une obsession unique : la nature. Il porte sur elle un regard intense et sensible, mélange de sensualité et de rigueur, d’engagement et de pratique quotidienne. Son oeuvre révèle le monde invisible des cerisiers en fleurs, des coquelicots, des oignons, des herbes folles, affirmant une harmonie, une architecture cosmique, une présence énigmatique et sacrée. La particularité du travail de Denis Brihat réside aussi dans la technique qu’il utilise pour réaliser ses « tableaux photographiques », avec la volonté de reconstituer au plus juste les couleurs de la nature pour mieux les transfigurer. Il a exploré comme peu de professionnels les immenses possibilités chromatiques de la chimie liée à la photographie argentique, faisant appel à des procédés complexes souvent tombés en désuétude notamment pour colorer un tirage en noir et blanc. Chacun de ses tableaux photographiques nécessite au moins une semaine de travail, parfois plusieurs, pour parvenir à cette palette subtile et profonde. Les nombreuses variations qu’il expérimente donnent alors naissance à de grandes séries autour d’un même végétal, comme ses célèbres poires, oignons, kiwis ou citrons. Cet ouvrage met en lumière, à travers plus de 120
photographies réalisées depuis la fin des années 1960, la démarche de ce grand artiste, indissociable de ses choix de vie. Il permet une immersion dans un univers de recherches qui, année après année, création après création, donne à Denis Brihat une place rare dans l’histoire de la photographie. Les textes qui les accompagnent, issus de la retranscription d’enregistrements d’entretiens inédits avec le photographe, révèlent des connaissances exceptionnelles, à la valeur patrimoniale inestimable. Ce livre accompagne l'exposition rétrospective de Denis Brihat à la BnF De la nature des choses, qui se tient du 8 octobre au 8 décembre 2019.
Le Bec en l'air • 24,8 x 31,5 cm • 240 pages • 55 €
www.becair.com