Menu
Les Prix HiP Les Prix HiP
                  PRIX HiP         PARTENAIRES         
         PRESSE         CONTACT         QUI SOMMES-NOUS         NEWSLETTER

Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Histoire de la photographie"




Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Histoire de la photographie"
Réuni mi-octobre, le jury des Prix HiP 2020 a retenu trois ouvrages finalistes dans la catégorie Histoire de la photographie. Le nom du lauréat sera dévoilé début novembre.

Les trois ouvrages finalistes :
André Kertész, marcher dans l'image, de Cédric de Veigy (André Frère éditions)
Studio Zgorecki, de Kasimir Zgorecki (Filigranes éditions / Jeu de Paume)
Le Tirage à mains nues, de Guillaume Geneste (lamaindonne)


Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Histoire de la photographie"

André Kertész, marcher dans l'image • Cédric de Veigy

Voir à l’œuvre André Kertész (1894-1985), le photographe le plus apprécié des photographes, à travers les séquences de prises de vues que nous révèlent ses négatifs, accompagner les déambulations de son objectif dans les rues du Paris des années 1930, observer comment son œil épouse l’ergonomie de son Leica et s’insère dans le champ optique du monde, retrouver ses hésitations, apprécier sa patience, partager sa joie de pouvoir marcher dans l’image tout en laissant les corps et les visages entrer dans le cadre de son viseur, saisir les intuitions de son regard au moment du déclenchement, l’écouter parler de sa pratique, comprendre sa retenue envers l’instant décisif, percevoir finalement la précaution avec laquelle il confie à la pellicule l’attention que lui adressent des proches ou des inconnus, et rétablir au passage la datation de quelques clichés célèbres dont la chronologie était faussée depuis plus de cinquante ans ; telles sont les ambitions d’un ouvrage qui peut aussi se lire comme un manuel historique, pratique et éthique de la photographie de rue, et qui nous conte, en mots et en images, ce moment singulier où un homme permet à la photographie de se découvrir une vocation nouvelle : recueillir et manifester l’attention qui nous relie les uns aux autres. Cédric de Veigy
André Frère éditions • 20,5 x 27 cm • 240 pages • 39 €
>> Achetez ce livre


Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Histoire de la photographie"

Studio Zgorecki • Kasimir Zgorecki

Archives photographiques de l’immigration polonaise dans le bassin houiller du nord de la France, dans les années 1920/1930.
Né en 1904 dans la région industrielle de la Ruhr (Allemagne), de parents originaires de Pologne, Kasimir Zgorecki émigre dans le Nord de la France avec sa famille à l’âge de 18 ans. Mineur de fond pendant quelque six mois, il se tourne ensuite vers la photographie professionnelle et reprend en 1924 le studio de son beau-frère à Rouvroy, dans le Pas-de-Calais. Sa carrière principalement axée autour des portraits de la population polonaise de la région – dont l’immigration est liée à l’industrie lourde du charbon et de l’acier – devient vite florissante. Zgorecki s’investit notamment dans la photographie d’identité, devenue obligatoire sur les cartes des étrangers travaillant en France en 1917.
Cette activité lui assure une importante source de revenus : il recourt stratégiquement à un unique négatif-verre pour plusieurs portraits, faisant poser ses sujets devant un fond neutre. À la différence, le style de ses portraits de famille est souvent davantage mis en scène. Œuvrant tout à la fois dans son studio, en extérieur ou au domicile de ses clients, Zgorecki photographie la communauté polonaise en différentes occasions, fournissant un travail de nature anthropologique.
Filigranes éditions / Jeu de Paume • 17 x 24,5 cm • 168 pages • 35 €
>> Achetez ce livre



Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Histoire de la photographie"

Le Tirage à mains nues • Guillaume Geneste

Guillaume Geneste est le créateur du laboratoire La Chambre Noire à Paris. L’un des derniers tireurs argentique en France et le compagnon de route de nombreux photographes… Dans ce livre, il nous livre ses réflexions sur le travail de tireur, sur les relations qu’il entretient avec l’artiste photographe, sur l’avenir de ce métier. Réflexions, anecdotes et entretiens avec de grands noms de la photographie internationale (Ralph Gibson, Duane Michals, Sid Kaplan ou Howard Greenberg…), tout autant que des photographes français de toutes générations (Arnaud Claass, Gabrielle Duplantier, Valérie Belin, Jo Terrien…), nous font entrer dans les coulisses du métier de tireur.
L’occasion de recroiser le chemin et les photographies de Jean Gaumy, Jacques Henri Lartigue, Klavdij Sluban, Denis Roche, Bernard Plossu, Henri Cartier Bresson, Martine Franck, Pierre de Fenoÿl, Sabine Weiss, Anne-Lise Broyer et tant d’autres…
Un livre sans précédent, ni technique, ni théorique, mais un livre de passion et d’émotion qui fera référence sur le sujet.
lamaindonne • 16,5 x 23 cm • 264 pages • 25 €
>> Achetez ce livre