Menu
Les Prix HiP Les Prix HiP
                  PRIX HiP         PARTENAIRES         
         PRESSE         CONTACT         QUI SOMMES-NOUS         NEWSLETTER

Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Autoédition"




Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Autoédition"
Réuni mi-octobre, le jury des Prix HiP 2020 a retenu trois ouvrages finalistes dans la catégorie Autoédition. Le nom du lauréat sera dévoilé début novembre.

Les trois ouvrages finalistes :
Parias, de Yegan Mazandarani
Figures oubliées de la résistance féministe à l'orée du vingtième siècle, de Patrick Cockpit
Affleuré, d'Émilia Stéfani-Law


Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Autoédition"

Parias • Yegan Mazandarani

Ukraine, 2018. Depuis déjà quatre ans, l'Est du pays est en guerre. Aux portes de l'Europe, dans le Donbass, de nouvelles tranchées où s'enterrent des soldats ont été creusées, rappelant celles que les Poilus habitaient il y a un siècle de cela. Pour ce premier reportage en zone de conflit, j'ai voulu voir de mes propres yeux ce qu'était la guerre : je raconte dans ce livre mon expérience. Avec humilité devant une situation qui me dépasse, j’ai voulu simplement, avec un regard doux, comprendre, photographier, et écouter.
Parias est un livre qui comprend 97 images réalisées au moyen format. L'aspect du livre rappelle les carnets que j'emmène partout avec moi et dont sont tirés les textes : notes personnelles, recherches historiques ou entretiens avec les populations du Donbass.
autoédition • 14 x 21 cm • 176 pages • 45 €
>> Achetez ce livre


Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Autoédition"

Figures oubliées de la résistance féministe à l'orée du vingtième siècle • Patrick Cockpit

Vingt-neuf plaques au collodion présentant des héroïnes oubliées et leur biographie pleine de sang, de bruit et de rage. Tout est vrai. Ou pas. Ou à moitié.
autoédition • 14,8 x 21 cm • 64 pages • 20 €
>> Achetez ce livre


Les 3 finalistes des Prix HiP 2020 • catégorie "Autoédition"

Affleuré • Émilia Stéfani-Law

Affleuré est un livre autoédité offrant un regard singulier sur le paysage.
« Quelqu’un a marché jusqu’ici. Ici : face aux éboulis, à quelques enjambées de la cime des feuillages qui recouvrent un sol calcaire, le long des pentes sèches d’un rivage où la nuit monte depuis la mer qu’on imagine toute proche. Les traces d’occupation humaine se font discrètes. Aucun de ces lieux ne semble désormais cultivé ni même habité et la série témoigne de l’intensité que contiendrait un paysage rendu à sa propre lenteur. L’acte de photographier pourrait-il documenter les longues durées qui nous précèdent ? Le songe reprend, le travail se poursuit au rythme des séquences qui organisent la progression du livre. Des fronts rocheux se dérobent aux confins du cadre ou viennent les toucher, bord à bord. D’une image l’autre, la ligne du ciel remonte puis quitte le tableau, l’œil s’arrête sur l’ombre d’une faille, d’où pourrait s’échapper quelque rêverie du repos. » Olivier Gaudin (extrait Quelqu’un a marché jusqu’ici)
autoédition • 19,3 x 31 cm • 80 pages • 30 €
>> Achetez ce livre