Menu
Les Prix HiP Les Prix HiP
                        PRIX HiP         PARTENAIRES         
         PRESSE         CONTACT         QUI SOMMES-NOUS         NEWSLETTER

Lauréat du Prix HiP 2019 catégorie "Reportage et Histoire" : Bobby Sands - Belfast, mai 1981, de Yan Morvan (André Frère éditions)




Lauréat du Prix HiP 2019 catégorie "Reportage et Histoire" : Bobby Sands - Belfast, mai 1981, de Yan Morvan (André Frère éditions)
Le Prix HiP 2019 • Reportage et Histoire a été décerné à Yan Morvan pour son livre Bobby Sands - Belfast, mai 1981, aux éditions André Frère éditions. La remise des prix s'est tenue ce jeudi 7 novembre au Salon de la Photo dans la Salle des Grandes Rencontres. Le trophée a été remis à Yan Morvan par Simon Edwards, directeur artistique du Salon de la Photo, en présence d'André Frère, éditeur de André Frère éditions.

Lauréat du Prix HiP 2019 catégorie "Reportage et Histoire" : Bobby Sands - Belfast, mai 1981, de Yan Morvan (André Frère éditions)

Le livre

Bobby Sands est mort le 5 mai 1981 à 1h et 17mn du matin. Bobby Sands est arrêté et condamné à quatorze ans de prison pour possession d'armes à feu. Il commence le 1er mars 1981 une grève de la faim suivie par neuf autres prisonniers politiques membres de l'IRA. Leurs revendications : obtenir le statut de prisonniers politiques auquel ils ont droit. Ils mourront tous, dans la presque indifférence générale. Ces épisodes qui pourraient évoquer une « histoire ancienne » rejoignent malheureusement la plus proche actualité, la Catalogne, aujourd'hui, réclame son indépendance comme d'autres états et citoyens de l'Europe, lassés de voir leur identité se diluer dans la « mondialisation ». Le conflit entre Catholiques et Protestants, les partisans de l'indépendance et du maintien dans la couronne rappelle l'histoire passée de la Grande-Bretagne et du clivage actuel entre partisans et opposants au Brexit.
André Frère éditions • 23 x 30 cm • 240 pages • 44,50 €
www.andrefrereditions.com

Quelques mots

"Merci au jury d'avoir choisi “Bobby Sands” et merci à André Frère d'avoir eu le courage et pris la décision de l'éditer. Raconter l'histoire d'un individu mort il y a bientôt quarante ans, ce n’est pas évident. Avec l'actualité autour du Brexit, il y avait une opportunité à saisir, car qui sait on va peut-être se retrouver dans la même situation ; c'était donc intéressant d’en parler. À l'époque, André Frère est le seul éditeur que j’avais rencontré. Souvent, sur mes projets les éditeurs me rétorquent “Tu sais, ça ne se vendra jamais”. C'est vrai, il n'y a que les livres sur les chats et les jardins qui se vendent, il faut le savoir... Mais là, on a encore des éditeurs qui font le job, et je tiens à le remercier."
Yan Morvan, jeudi 7 novembre 2019

Je tiens à remercier Gérald Vidamment pour ce nouveau prix ; ce que je trouve fantastique avec ce dernier, c’est le panorama qu’il offre justement de l’édition française à travers toutes ces catégories. Cela n’existait pas, et pour ça, chapeau, bravo !
André Frère, jeudi 7 novembre 2019
© James Vil
© James Vil