Menu
Les Prix HiP Les Prix HiP
                  PRIX HiP         ÉVÉNEMENTS         
         PRESSE         CONTACT         QUI SOMMES-NOUS         NEWSLETTER

Gérald Vidamment, membre du jury des Prix HiP 2021



Gérald Vidamment, membre du jury des Prix HiP 2021
Journaliste en presse quotidienne et magazine, auteur, photographe et entrepreneur depuis vingt-cinq ans, Gérald Vidamment est rédacteur en chef du magazine Compétence Photo, poste qu’il occupe depuis 2008, et a créé en tant qu’éditeur de livres de photographie la collection Voir naître le talent. Il est également directeur des Prix HiP du livre de photographie francophone depuis 2019, distinguant chaque année les auteurs francophones d’ouvrages photographiques édités et autoédités.
En tant qu’entrepreneur, il a fondé plusieurs sociétés, dont Canalzap en 1999, premier guide électronique des programmes télévisuels français, et Full Of Sound, en 2006, premier magazine musical numérique distribué sur internet et dans les trains idTGV. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Hors Loft, journal d’une folie médiatique.

Pourquoi avez-vous décidé de participer au jury des Prix HiP 2021 ?

Gérald Vidamment : "Lors des deux premières éditions des Prix HiP, j’ai pris beaucoup de plaisir à écouter les échanges entre les membres du jury, sans pouvoir y participer. Cette année, je prends cette liberté de m’immiscer sans permission préalable dans ces discussions captivantes ; la tentation est trop forte et n’a d’égale que la passion que je nourris pour le livre de photographie, et plus encore pour les travaux des autrices et auteurs qui se mettent à nu en contant leurs histoires photographiques."

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur le secteur de l’édition photographique ?

Gérald Vidamment : "Le livre de photographie est à l’image de son marché : terriblement fragile. Le fait que la réalisation d’un livre de photographie n’ait jamais été aussi accessible contraint auteur et éditeur à une rigueur intransigeante. S’il n’existe pas de vérité absolue en matière d’édition, en revanche chaque détail compte et doit se justifier par la résonance qu’il établit avec le sujet traité et le vécu du photographe. Donner du sens pour mieux explorer le monde et se connaître soi-même. Le livre de photographie sera peut-être le dernier bien culturel que l’on pourra encore offrir tel un objet délicat que l’on souhaite confier. Transmettre. Puissent les Prix HiP réussir à donner un peu de cette envie. De ce besoin."